Les sorties culturelles de novembre

 Un mois de Novembre sous le signe de la médiation culturelle  :

La médiation culturelle est un projet important au sein de la MJC depuis plusieurs années, financé par la ville, par la politique de la ville et  par le bailleur 13Habitat. Lorsqu’on pratique une activité culturelle, il est primordial de découvrir son domaine de pratique autrement, de cultiver sa curiosité et de « rencontrer » des œuvres et même des artistes quand cela est possible.
C’est ce qu’on fait ces dernières semaines les adhérents des ateliers d’arts plastiques, de dessin et de théâtre.

 

 

Le 10 novembre, les groupes d’enfants du théâtre ont découvert « Ombre » un spectacle visuel sur les peurs enfantines très réussi et qui déclinait également les différents passages de la Divine Comédie de Dante. Basé sur le travail des comédiens et de projections vidéo qui laissent une grande place à l’imaginaire et à l’interprétation, le spectacle a séduit les enfants. Ils ont également eu la chance, grâce à notre partenaire, le théâtre La Colonne, qui les a accueillis comme des princes et princesses, de poser des questions et d’échanger avec l’équipe artistique : les comédiens et auteurs du spectacle et le créateur des vidéos.
Un bord de plateau où les enfants ont pu décrypter certains procédés techniques pour créer tel ou tel visuel et où le principal acteur les a poussés à interpréter ce qu’ils avaient vu dans le spectacle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 17 novembre, les enfants, ados et adultes des cours d’arts plastiques et de dessin ont découvert les Carrières de Lumières aux Baux de Provence. Ils ont pu voir beaucoup d’œuvres de Picasso ainsi que de plusieurs autres peintres espagnols tels que Miro grâce aux projections sur les murs des Carrières, impressionnantes. De la période bleue à la période rose en passant par Guernica, l’exposition retrace de grandes œuvres de Picasso. Les enfants et même les plus grands ont été subjugués par les couleurs, les enchainements et par e petit intermède de fin avec le flower power très dynamique.
Au total, c’est plus de 30 personnes qui ont redécouvert leur art au travers de spectacles insolites qui les ont laissés émerveillés.