Un été de découvertes pour les 6-12 ans à la MJC :

Les vacances ont été ludiques et riches en apprentissage en juillet à la MJC pour les enfants de 6 à 12 ans.

En effet, l’association Les Petits Débrouillards a débuté les vacances par un stage scientifique multi-expérimentations où les enfants ont eux-mêmes fabriqué un parcours avec des temps de bricolage et construction après des temps de réflexion en groupe. Le travail en groupe, l’esprit d’équipe ont joué un rôle essentiel au bon déroulement de la semaine. Ils ont appris quelques expériences scientifiques de chimie telles que l’acide base, la dissolution, la tour infernale. Les enfants ont pu poser des hypothèses, raisonner, voir le protocole d’expérience et ensuite faire eux-mêmes l’expérience et analyser les résultats pour en tirer des conclusions. Une véritable démarche  de scientifique en herbe.

Pour les plus intéressés, les parents pourront tout à fait reproduire les expériences avec leurs enfants et en voir de nouvelles grâce au wikidébrouillard qui répertorie différentes expériences qu’on peut faire à la maison. Ils ont également vu quelques notions de cinétique ou comment donner plus de force à un objet pour qu’il en pousse un autre. (force centrifuge..)

Parmi les multiples activités menées, les enfants ont également pu s’initier à la programmation. Une grande première pour quasiment tous nos jeunes adhérents. Ils ont appris ce qu’était la programmation, son fonctionnement au travers, dans un premier temps, du jeu du « robot idiot » où un enfant joue le rôle du cerveau qui commande et l’autre du muscle qui obéit. Ils ont finalement dû programmer une carte Arduino pour faire fonctionner une lampe, changer le rythme de la

lumière…

D’autres enfants sont  partis à la découverte d’un art du cirque particulier : l’aérien.

Avec un tissu ou des trapèzes, se retrouver en hauteur à trois mètres du sol

est toujours impressionnant.  Chacun à son niveau a progressé tout au long de la semaine grâce à leur intervenant de la compagnie professionnelle l’Estock Fish. Les résultats ont été assez étonnants en cinq jours. Chacun s’est amusé tout en apprenant à exercer son agilité, sa souplesse…  Les enfants ont pu  partager un moment en fin de stage avec leur famille afin de leur montrer toutes les figures aériennes artistiques apprises.